1 Nov
2016
Posted in: TRAVAUX CALLIPYGES
By    Commentaires fermés sur DERRIERES

DERRIERES

image_pdfimage_print

Alain B

Juin 2007

 

Grand  Maitre , mesdames , mesdemoiselles , messieurs

Que serait l’homme sans la fesse  ?  Il serait perdu ne sachant pas ou mettre les mains .

Ces fesses si douces comme une peau de bébé délicatement vêtues ; d’un shorty en dentelle , d’un coton classique , d’un string noir  ou d’une ficelle en vinyl  . . . A chacune sa féminité .

Dès les beaux jours , fesse-tival de robes légères qui dévoilent ces rondeurs , un fesse-tin pour les yeux . . .

Certains préfèrent les gros seins , Moi j’aime les fesses ,qu’elles soient petites , charnues , rondes , discrètes , appétissantes a croquer . . .

A votre avis , à quoi pense le boulanger lorsqu’il pétrit affesstueusement la pate du pain ? Et qu’il en fait de belles miches . A sa femme , a la femme du boucher , de l’épicier ? ? ? Mais non il pense aux belles fesses de ses clientes . . .

Nous aimons tous regarder les femmes dans les yeux , surtout quand elles nous tournent le dos  . . .

Pour conclure , rendons hommage au photographe  JEAN-LOU SIEFF (malheureusement décédé ) qui a donné ses lettres de noblesse aux fesses dans un livre intitulé ” DERRIERES ” ou il n’y a que des photos de fesses .

Comments are closed.