FESSETIN PARISIEN D’HIVER

  

Notre FesseTin d’hiver a eu lieu le Vendredi 24 Novembre 2017 au restaurant “Chez Françoise”

Au cours de cette soirée deux impétrants, Guy LEGER et l’Amiral de la Flotte de Montmartre Georges VAL, ont été intronisés.

Bon nombre de Chevalières, Chevaliers, Hautes Fessières, Hauts Fessiers, Dignitaires, amis fervents et Cul rieux avaient réservé leur place pour ce moment fessetif.

Le sérénissime Grand Maître leur a souhaité la bienvenue. Il a annoncé la renaissance de la “Manécanterie” de la Confrérie et a confié à Françoise Dallay, la Grande Culratrice, le soin de la diriger en devenant Cheffesse de Choeur, Maîtresse de Chapelle, succédant ainsi dans l’histoire du Taste-Fesse à Jean Yanne qui avait occupé, le permier, cet office.

Il a poursuivi en annonçant la sortie du journal “Le Cul”, vendu à cette occasion “entre deux chaises”. Le journal sera prochainement mis en vente en ligne sur notre site. (2€ + frais d’expédition).

Il a rappelé enfin que les deux impétrants qui se présentaient pour être intronisés devraient faire preuve d’un courage exceptionnel pour surmonter les terribles épreuves qui les attendaient.

A la suite de ce discours, Jean-Loup Bouvier, Président de la Commune Libre de Montmartre, nous a dit quelques mots sur Pierre Dac qui figure parmi les Membres Fondateurs de notre Confrérie en 1959.

Au cours de la soirée, la Manécanterie, puis nos nouveaux Chevaliers ont assuré l’ambiance musicale, avec des chants sur la Fesse, mais aussi sur Montmartre.

La Confrérie revient ainsi sur son fondement (et c’est bien naturel) puisqu’elle est, ne l’oublions pas, Montmartroise et Internationale.

Notre Sérénissime Grand Maître a aussi remercier “Chez Françoise” qui accueille nos fessetins depuis presque dix ans. Il a offert la médaille de notre Ordre à Pascal Mousset, Directeur du Restaurant et à Philippe Léglise, le Chef, en précisant à ce dernier que cette décoration offessielle était l’équivalent du “Beau Cul d’Or”

Terminons sur cette citation rapporté par notre Sérénissime Grand Maître : “Fais confiance à tes fesses, elles seront toujours derrière toi.” et par notre devise : “Tout bonheur que la main n’atteint pas n’est qu’un rêve.”

Discours du Sérénissime Grand maître du Vendredi 24 Novembre 2017

Tastefesses-PierreDac (002)

La Galerie des Photos de la soirée se trouve ci-dessous

PROCHAIN FESSETIN LE VENDREDI 25 MAI 2018

MEME LIEU – MEME HEURE

GALERIE PHOTO DU GRAND CUL REPORTER ALAIN BACOUEL 




ET LE CUL PARUT

“Le Cul”, journal Officiel (Offessiel) de la Confrérie des Chevaliers du Taste Fesses sera disponible le 24 Novembre 2017. Il s’agit d’un “petit” Cul de 12 pages qui, nous l’espérons, donnera un air de Fesse à vos longues soirées d’hiver. Il a été réalisé dans l’esprit Montmartrois et International qui a toujours animé notre Confrérie depuis sa création en 1959.

Notre Passé Grand Maître Fondateur Léo Campion nous avait enseigné que “Le Cul” paraît “quand il veut, où il veut et comme il veut”. On compte plusieurs numéros et formes du Cul depuis les origines, mais sa parution irrégulière n’a jamais eu pour signification l’arrêt du Cul.

“Le Cul” sortira donc lors de notre Grand Fessetin parisien du 24 Novembre. Il sera en vente entre deux chaises.

“Le Cul”  –  Novembre 2017  – 2€

 




GRAND FESSETIN PARISIEN LE 24 NOVEMBRE

Notre Grand Fessetin Parisien d’hiver se tiendra le VENDREDI 24 NOVEMBRE 2017 à partir de 19h au restaurant “Chez Françoise” à Paris.

Si vous souhaitez y participer réservez en envoyant un mail à reservation@tastefesses.info en indiquant votre Nom, Prénom ainsi que le nombre de personnes.

La participation à la soirée est de 38 €, l’adhésion annuelle de 12 €.

Le restaurant propose un service de voiturier. Si vous souhaitez en bénéficier merci de bien vouloir le régler directement.

De nouveaux impétrants se présenteront devant vous. Ils affronteront ces terribles épreuves comme nous l’avons fait avant eux.

S’ils réussissent, et s’ils acceptent de faire avec nous le serment, ils rejoindrons notre Noble Confrérie en étant adoubés Chevaliers du Taste-Fesses.

Ils connaîtront alors ce bonheur dont il est question dans notre devise et accéderont à la lumière de la Sainte Fesse.

Comme le disait notre regretté Passé Grand Maître Fondateur Léo Campion dans son “cantique de la Sainte Fesse) :

Partout, chez la Grande Duchesse

Chez le bougnat, sous l’oriflamme

Parmi les dames patronnesses

Dans un palanquin, au hammam

En correctionnelle, à confesse

Prônons ad vitam aeternam

La primauté de Sainte Fesse

Ad majorem Cuti gloriam…