MON CUL …

Annie T

12 Avril 1996

Mon cul…

Si vous me voyez très émue

Aussi nerveuse aussi tendue

C’est qu’aujourd’hui, voici mon but

Je vous parlerai de mon cul.

Car vous ne l’avez jamais vu,

Sauf quelques uns, bien entendu.

Les amis qui l’ont entrevu

Disent qu’il est trop mamelu,

Peut-être même un peu joufflu,

D’autres le jugent distendu,

Distordu, triste et trop charnu,

Moi, je le trouve bien pourvu

Et si vous le voyiez dévêtu

Vous aimeriez ce cul tout nu.

Car s’il a l’air tout court vêtu,

Si candide et si ingénu,

C’est qu’il se trouve méconnu

Car il n’est pas si mal fichu.

A ma naissance il apparut

Si frais, si rose et si dodu

Que tout le monde l’embrassut (c’est pour la rime)

Messieurs, alors n’hésitez plus

Venez voir ce joli fendu

Embrassez-le et convaincus

Vous y deviendrez assidus

Et vos nanas seront cocues.

Mais cela je m’assois dessus.

Alors je n’en dirai pas plus,

Je pense avoir bien débattu,

Et lors vous tournerai le cul

Je m’en irai assez fourbue

D’avoir fait ce travail ardu

En espérant qu’il vous ait plu.