1

NOVEMBRE 2007

NOVEMBRE 2007

Sérénissime Grand Maître

Hautes Fessières et Hauts Fessiers

Gloire à nos Passés et vénérés Grands Maîtres Léo Campion et Yvon Tanguy, qui furent à la Fesse plus que la Tour Eiffel est à Paris

Présents, absents et futurs partisans inconditionnels de la Fesse.

Les internautes continuent de se pencher sans complexe sur notre site du Taste Fesses. Les connexions vont bon train, et un bon train, pour déplaire aux régimes spéciaux, ne peut que contenter notre confrérie.

Presque 22000 visites à ce jour.

La France et la Belgique restent en tête des connexions. On remarque de nouveaux venus parmi lesquels la Moldavie, la Lettonie, l’Arabie Saoudite, le Congo et la République Dominicaine.

La Chine se classe en 17ème position du nombre de connectés ce qui nous prouve que Google n’a pas censuré la Fesse en Chine (non ce n’est pas une contrepèterie) et que le séjour du petit Nicolas a porté ses fruits.  Il a tente de limiter les coups de pieds au cul que nous mettent les chinois. Ca vaut mieux car ils ont plus de pieds que nous on a de culs.

Sinon la Fesse est encore au centre de l’actualité.

Gros train de réformes, jolies proses, et ouverture, même le gouvernement actuel emprunte (au taux du marché) à notre vocabulaire. Je vous l’avais bien dit, « la fesse est l’avenir de l’homme », comme le chantait Jean Ferrat.

Comme le disait aussi Jacques Attali dans son dernier rapport sur la présence de la raie publique face à la mondialisation, « il faut laisser l’effet se faire », et non pas comme on l’a lu dans l’écolo des savanes « il faut cesser l’effet de serre ».

Depuis notre dernier Fessetin, le petit Nicolas a multiplié les culmissions et ne parle que d’ouverture. Quelques éléments de la fesse de gauche ont rejoint ceux de la fesse de droite pour travailler sur la constipation de la 5eme République et bien d’autres thèmes.

Attention cependant, et nous le savons bien, à ce que la fesse gauche ne rejoigne complètement la fesse droite. Si tel était le cas nous ne verrions plus l’ouverture et la France ne pouvant plus être en pet serait vite asphyxiée.

Rien de pire que des conflits fessiers qui durent et paralysent nos culcitoyens.

A contrario si la fesse droite venait à trop s’écarter de la fesse gauche cela créerait un éclatement de l’ouverture et entrainerait un déchirement sans précédent de la raie publique.

Tout est dans l’équilibre, vous le savez bien.

Le progrès social commence toujours par l’indépendance des fesses.

 

Enfin j’aimerais vous raconter une belle histoire de fesses…

Le père de mon amie est médecin. Il a depuis de nombreuses années parmi ses patients et ami le dessinateur Tetsu.

J’ai fait la connaissance de Tetsu il y a maintenant une bonne année. Dessinateur dans de nombreux journaux, il est aussi l’auteur d’un certain nombres d’ouvrages comme « les belles manières », ou « la vie en rose », où la fesse est omniprésente.

J’ai appris par la suite que Tetsu était Chevalier du Taste Fesses et ce depuis 1961.

Nous nous sommes donc revus et, comme vous vous en doutez, nous avons parlé du Taste Fesses.

Il a été initié à la Fesse le 19 Avril 1961, Haut Fessier le 9 Mai 1965, il est devenu  Membre du Corps Enseignant (enseignement supérieur et postérieur) de la Faculté de Pygologie de Paris avec le tire de Pro Fesseur de Callipygie graphique.

Il a fait don de trois dessins inédits pour le Taste Fesses pour le Journal « Le Cul ».

 

Même s’il porte admirablement ses 94 ans et demi, il ne pouvait venir ce soir mais en avait très envie.

Il m’a chargé de vous transmettre à tous son salut fessetif et affessetueux et est très heureux que la Confrérie continue son œuvre universelle.

A la suite de ce grand moment, j’ai appelé notre Sérénissime et lui ai demandé son avis pour élever cet adorateur de la Fesse au rang de dignitaire l’Ordre. Après consultation de nos hautes sphères de la Fesse, la proposition a été acceptée.

Tetsu sera donc élevé au rang de Dignitaire de la Confrérie avec le titre de Grand Fessinateur Callipyge.

C’est grâce à un formidable cul de crayon qu’il est arrivé à coucher autant de culs sur le papier et parfois sur  la toile.

La cérémonie aura lieu à Saint Maur des Fossés, dans le Val de Marne dans un restaurant où Tetsu a ses habitudes. La date vous sera communiquée et les Chevalières et Chevaliers qui pourront se joindre à nous seront les bienvenus.

 

Pour terminer n’oubliez pas :

 

Pour tout savoir sur la Fesse

Connecte toi au Taste Fesses

3w tastefesses.info

C’est sur la fesse les infos qu’il te faut

Premier site de fesse en continu

Pour devenir grand expert sur le cul

 

Christian

Grand FesseMaster




NOVEMBRE 2007

NOVEMBRE 2007

Chevaliers, Chevalières,

Hautes Fessières, Hauts Fessiers,

Grands Officiers et Grandes Officières,

Sérénissime Grand Maître

Cette cérémonie fesse-tive va voir deux   nouveaux impétrants, être initiés aux plaisirs de la Fesse. Ils devront subir des terribles épreuves qui ont fait reculer bien des profanes et néophytes dans les temps anciens. C‘est souvent la fesse menue et confite qui se fit le témoin de leurs échecs.

Aujourd’hui, c’est un prêtre égyptien, IMATOUMI, qui va officier. Religion pharaonique (le premier qui parle de ma mère sera excommunié de la Sainte Fesse), religion pharaonique, disais-je, elle est riche en symboles postérieurs à la triste Genèse.

Mais   avant de digresser et non de dégraisser sur la Fesse, je poserai la question rituelle aux deux prétendants :

Aux tréfonds de leurs consciences, peuvent-ils nous assurer qu’ils n’ont jamais blasphémé sur la sainte –Fesse ? L’ont-ils toujours honoré comme le prescrivent les saintes écritures du Bienheureux et sanctifié Léo Campion ?

Il faudra bien que ces mécréants répondent à ces questions qui taraudent l’Humanité depuis longtemps. Autant le dire, nous n’accepterons aucun faux-fuyant, car la Fesse, par-dessus tout, mérite la franchise. Une bonne main franche au panier et pas de ces palpations sournoises, volées dans un métro bondé. Droit au but et non pas doigt au fut !

Je serais intransigeant, car je suis IMATOUMI, dignitaire ecclésiastique au service du dieu RA. Celui-ci s’est fait appeler indifféremment   AMON, AMON-RE, ANUBIS, ATON. Nous qui allons pratiquer le Rite Egyptien ce soir, nous allons l’appeler AMON-RA-LE-CUL. Nous allons l’honorer comme il se doit.

Il était l’époux de la déesse MOUT, surnommée MOU-MOUT, parfois Gazon maudit  dans le civil. Ils ont eu un fils qui se dénommait KHONSOU, sans préciser sous quoi. Tout ceci est strictement véridique. AMON-RA-LE-CUL, MOU-MOUT et KHONSOU constituaient la triade thébaine, la famille sacrée de Thèbes. Et c’est vraiment des sacrés KHONSOU.

Dans la religion égyptienne, comme chez les dieux grecs, les dieux représentaient les différents aspects de la vie, des sentiments humains et aussi le monde physique. Ainsi, par exemple, la déesse AMEMET était représentée avec la partie postérieure d’un hippopotame (cela vous rappelle sans doute quelqu’un ?), la partie antérieure d’un lion et la tête d’un crocodile. Là quand même, quelqu’un qui a un cul d’hippopotame, qui gueule tout le temps et qui vous bouffe vos économies, vous la reconnaissez ? Mais prenez garde quand même, il ne faut pas pousser AMEMET dans les orties.

Cette imagerie animale était aussi présente dans le fameux sphinx. Il fallait répondre à ses questions pour voir le Sphinx taire ses menaces et vous laisser passer. Car quand on voit le Sphinx taire, tout passe, tout lasse, même les glaces. Vous voyez bien que la religion égyptienne a su mettre la Fesse sur son séant et la glorifier véritablement.

Après ce voyage initiatique dans la Haute Egypte, je déclare de pas m’opposer à l’intronisation, voir l’introduction de ces deux profanes. Mais si d’aventure, il vous arriverait des mésaventures, rappelez-vous ce que disait Léo Campion : «  Il faut mieux toujours donner que recevoir, notamment les coups de pieds au cul».

Alors, au travail, Chevalières et Chevaliers !

Christian E.

Grand Inquisiteur de la Confrérie des Chevaliers du taste-Fesses