CONFRERIE

image_pdfimage_print

LE PREMIER CONSEIL DE L’ORDRE
Sous le Haut Patronnage de la Vénus Callipyge, des Sans-Culottes, de Monseigneur le Duc de Bordeaux, du Cul Cul Clan, de la Régie Autonome des Transports Parisiens et du Satyre du Bois de Boulogne.

 Grand Maître : Léo CAMPION

Grand Chancelier : Bernard SALMON

Grand Sénéchal : Jacques GRELLO

Maître des Cérémonies : François CHEVAIS

Grand Contrepéteur : Roméo CARLES

Historiographe : Hélène BESANCON

Protecteur de la Confrérie : René TROTOUX

Grand Argentier : Jean COURTINAT

Gros Echanson : Marcel DIEU

Belle Echansonne : Caroline CLER

Grand Imagier : Jean WEBER

Grand Chalcographe en relief : Bernard GADEAU

Grand Gynécologue au Service de l’Identité : Docteur Charles LEVASSEUR

Grande Lutineuse : Claudette FALCO

Obsédé Sexuel du Vème Arrondissement : Marcel SUBE

Membres Prédestinés : Georges LAPEYRE, Germain DELATOUSCHE

Cheffesse du Protocole : Jeanno CAMPION

Grand Médium et Main Occulte : Maurice CIANTAR

Maître de Chapelle : Jean YANNE

Membres Fondateurs (par ordre omégapsique) : Armand ZIWES, Boris VIAN, Jean VALTON, Véronique SILVER, Jean RIGAUX, Roger PERONNET, L-M PAPPO, Monique MORELLI, Henri MONIER, Roger MONCLIN, Pierre JACOB, Gus FEOLA, Georges DENY, Pierre DAC, Henri CHASSIN, Noël ARNAUD

LES FONDEMENTS

La Confrérie des Chevaliers du Taste Fesses fut fondée offessiellement le 9 mai 1959. Au cours d’un dîner (très arrosé), Place du Tertre, dans un restaurant de Montmartre, auquel participaient quelques joyeux lurons.

Au départ cette réflexion : «  Il y a des Chevaliers du Taste Vin ; pourquoi n’y aurait il pas des Chevaliers du Taste Fesses ? ». Bernard SALMON, qui participait à ce repas répondit « il n’y a qu’à la créer ».

Pour présider et devenir le Grand Maître, il fallait une personnalité prestigieuse. On pensa tout naturellement à Léo CAMPION, qui, bien entendu accepta.

Et de créer la Confrérie…

Comme toute association, la Confrérie fut déclarée, à la Préfecture de la Seine… mais son inscription fut refusée. Les autorités trouvaient que l’objet de cette association était vraiment « trop frivole ». La question s’est reposée trente ans plus tard lorsque Yvon TANGUY, le nouveau Grand Maître a tenté à son tour de déposer les statuts à la Préfecture.

Cette demande fut cette fois acceptée, et, peut être est ce dû au nom de la personne qui signa l’autorisation, puisque ce fut une certaine Madame FOURMOIS.

En 1960, une Commanderie Belge fut installée. Elle fonctionne toujours aussi fessetueusement, grâce surtout à son Grand Chambellan, Grand Maître Adjoint, Jo MAY.

En 1964, ce fut une Commanderie Britannique.

La Faculté de Pygologie ouvrit ses portes en 1965.

Puis, virent le jour : en 1969, la Commanderie du Soho ; en 1970 la Commanderie Mosane ; en 1971 la Commanderie Provençale et le Pygological Institute.

Des Ambassadeurs furent présents dans huit pays, des Légats de la Fesse dans sept provinces.

On parla de la Confrérie à la télévision et aussi dans la presse en France, en Italie, en Angleterre, en Belgique, au Canada.

Tout au long de son existence, différentes manifessestations marquèrent la Confrérie :

– L’exposition du Bas Rein aux Caves de la Tour Eiffel

– Une exposition de Miches grâce au Chevalier POILANE

– L’inauguration de la statue de la Vénus Callypige dans le square du Chevalier de la Barre,    à Montmartre, à l’occasion du 25ème anniversaire

– Les différentes élections de Miss PILE qui doit tant à notre Paire Supérieure Denise DAX

– l’intronisation à Bruxelles du MannekenPis en 1983.

– Les Fessetins qui se succèdent depuis 50 ans et qui voient arriver de nouveaux impétrants.

Aujourd’hui, notre Confrérie se porte bien.

Elle participe, chaque année au Vendanges de Montmartre où elle ne passe pas inaperçue.

La Confrérie est aussi présente sur internet, où elle rencontre un franc succès (près de 1 000 000 de visites depuis la création du site en 2007). Un nouveau site vient de voir le jour en cette année 2016.

C’est notre Sérénissime Grand Maître Christian BRUON, qui guide nos fesses aujourd’hui. Grâce aux savants conseils de notre Grand Maître d’Honneur, Jean-Pierre CHIMBERG, il a su garder une grande dynamique, tout en respectant l’équilibre entre fesse droite et fesse gauche. C’est un grand adorateur de la Raie Publique.

Dignitaires, Hautes Fessières et Hauts Fessiers, Chevalières et Chevaliers, Amis Fervents,

Que la Fesse vous inspire, vous accompagne et qu’elle éclaire votre route.